Skip to Content
Polyarthrite
Question 710
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Grossesse Stérilité
Hérédité

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 710

mark2_2.gif

Je suis sous enbrel depuis plus de trois ans. Je viens d apprendre que j étais
enceinte. Je désire connaître les risques pour mon futur bébé, si je poursuis ma
grossesse. Je vous remercie de bien vouloir me lire

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Vous nous posez une question très délicate. Nous essayons de vous donner une réponse prudente.

En premier lieu, il est indispensable de savoir si ce
traitement d’Enbrel est administré isolément ou en association avec un
traitement de
Methotrexate,
association qui est souvent recommandée. En effet, ce Methotrexate est
strictement contre-indiqué pendant une grossesse en raison des risques pour
l’enfant.

Admettons maintenant que l’Enbrel ait été administré
isolément.

Chez l’animal d’abord, il n’y a pas d’effet tératogène
démontré (c’est-à-dire pas de malformations).

Pour ce qui est maintenant des grossesses  « humaines », on dispose de
statistiques globales concernant les anti-TNF (la famille à laquelle appartient
l’Enbrel).

  • La statistique française,
    présentée par Berthelot et coll. au Congrès Français de Rhumatologie en
    décembre 2007, rapporte 15 grossesses survenues sous anti-TNF au moment de
    la conception et/ou durant la grossesse. Il y a eu 2 fausses couches et un
    avortement volontaire. Dans les 12 autres cas, la grossesse a été menée à
    terme.
  • L’analyse de
    pharmacovigilance de la FDA de décembre 2005 rapporte 41 cas d’anomalies
    congénitales (dont 22 cas sous Enbrel=Etanercept), souvent sans adjonction
    de Methotrexate.
  • Le registre allemand
    RABBIT (octob re 2007) fait état de 42 grossesses
      parmi les 5 280 polyarthrites incluses,
    mais ne signale pas
      d’anomalie
    congénitale.

Une statistique particulière à l’Enbrel,
rapportée par Oestensen, signale 80 grossesses sous ce traitement, avec 6
fausses couches, 7 abortus
  et 2
anomalies congénitales.

Pour résoudre un problème de cette
importance, nous disposons en Suisse d’une consultation spécialisée, qui associe
les compétences de la rhumatologie et de l’obstétrique-gynécologie, sous la
direction précisément de Madame Oestensen. Vous pouvez demander son avis (en français)
sous l’adresse :

beratungsstelle.ria@insel.ch

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022