Skip to Content
Polyarthrite
Question 746
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 746

mark2_2.gif

Agée de 26ans j’ai commencé à avoir des douleurs articulaires il ya 1an, j’ai
passé des radios, jai effectué des prises de sang qui ne montraient rien à part
la vitesse de sédimentation un peu trop élevée. J’ai essayé pas mal de
traitements pendant 2mois (cortisone, antalgiques, anti-inflammatoires) avant
d’en trouver un qui me convienne (Xprim antalgique 3x par jour), pendant plus de
8mois jai été « tranquille » mais il ya 2mois les douleurs sont revenues (poignets,
doigts, épaules, genoux, chevilles) et se déplacent dans le corps, depuis 2
jours
j’ai un peu de mal à marcher à cause des douleurs aux genoux, chevilles ou pieds
! Les
prises de sang montrant maintenant 1protéine C à 25,5 au lieu de 10 maxi, une VS
à 47 au lieu de 20maxi, un taux d’hémoglobine un peu en dessous des moyennes et
une T° corporelle inférieure à 37° mais pas d’auto anticorps anti-nucléaire…
jai passé une scintigraphie osseuse qui ne montre pas de rhumatisme
inflammatoire ! Alors qu’est-ce que j’ai ?? Un lupus érythémateux disséminé, un
cancer ? A quoi correspondent mes symptômes? J’essaye de me renseigner mais je ne
trouve pas de réponses à mes questions, (en + je n’ai pas de rdv rapidement avec
mon rhumato) c’est très dur de ne pas savoir ce qu’on a ! Merci d’avance de votre
réponse, jai besoin d’éclaircissements à défaut d’un diagnostic !

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Votre histoire personnelle illustre une fois de plus les difficultés du diagnostic précoce de la polyarthrite rhumatoïde (PR).
Voir à ce propos les réponses
405, 560, 615,
617, 649, 709, 718
  et 745
, entre
autres. La localisation aux articulations des quatre extrémités est typique. De
plus, vous avez depuis une année une vitesse de sédimentation « un peu
trop élevée », alors qu’actuellement on peut dire qu’elle est très
nettement élevée. L’élévation de la C-Réactive Protéine et la baisse de
l’hémoglobine parlent également pour ce
diagnostic
de probabilité
.

Le diagnostic de certitude est apporté
essentiellement par l’examen clinique (tuméfactions articulaires objectivables,
ténosynovites, éventuellement nodules sous-cutanés etc…). Sur le plan de
l’imagerie diagnostique, il est bien rare de trouver, à ce stade débutant, des
érosions osseuses caractéristiques sur les clichées radiologiques standard. Par
contre, l’ultrasonographie peut déjà montrer des lésions débutantes au niveau
des petites articulations de la main, ou des gaines tendineuses. L’IRM des
mains peut servir de complément. Par contre, la scintigraphie osseuse n’est pas
utile dans une telle situation : elle ne peut en tout cas pas exclure un
rhumatisme inflammatoire.

Il appartient bien entendu au rhumatologue qui vous suit
de réunir les arguments en faveur de ce diagnostic et de décider de l’attitude
thérapeutique. Si l’agressivité de la maladie est démontrée, il conviendra bien
sûr d’initier un traitement de fond de la PR. Des traitements efficaces sont
maintenant
  à disposition.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022