Skip to Content
Polyarthrite
Question 787
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 

 QUESTION 787

mark2_2.gif

hlab27+ douleur lombaire avec raideur matinale, tendinite à répétition, anti-steroïdiens efficacent. Le rhumato hésite à me diagnostiquer une
spa. Comment faire pour
avoir un diagnostic sûr de spa ou autre ? merci car ne pas savoir me rend
folle.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Le diagnostic précoce de la spondylarthrite ankylosante (SpA)  est aussi difficile que celui de la
polyarthrite rhumatoïde débutante. Comme pour la PR, le diagnostic de la SpA
devra se baser sur un catalogue de critères établi par les sociétés de
spécialistes.

Nous dirons d’emblée que la mise en évidence de
l’antigène HLA B 27 n’a pas de signification par elle-même. En effet , cet
antigène ce retrouve dans 7% de la population alors que la fréquence de la SpA
est de l’ordre de 1pour mille, et encore cinq fois plus fréquente chez l’homme
que chez la femme !

Les douleurs lombaires sont très fréquentes et ont des
causes multiples.
  Ces douleurs ont
toujours tendance à s’accompagner de difficultés matinales, sans qu’on puisse
conclure à une « raideur matinale ».
 
Ce n’est que si les critères cliniques sont suffisamment marqués qu’on
fait appel à l’imagerie, à savoir : clichés radiologiques standard pour la
mise en évidence des articulations sacro-iliaques, puis si nécessaire
seulement, IRM.

Précisons encore l’efficacité des anti-inflammatoires (stéroïdiens
ou non-stéroïdiens ?) ne représente pas un argument diagnostique
suffisant, car ils sont efficaces dans les états douloureux d’autres origines.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022