Skip to Content
Polyarthrite
Question 855 | GVP
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Question 855

Question: 

Bonjour:
Je vis au Canada et j’ai 44 ans. J’ai tous les symptômes de la Polymyalgia Rheumatica et c’est sans conteste.
Seulement, les médecins sont très surpris de voir qu’à mon âge je puisse avoir cette maladie. Ce qu’ils font maintenant, avant de l’écrire en diagnostic final, c’est de déterminer s’il y a une condition dans mon corps (cancer, infection,etc) qui pourrait mimer ou déclencher aussi bien ces symptômes.
Avez-vous entendu parler d’un cas semblable ?
Bien à vous,

Réponse: 

Le problème de la polymyalgia rheumatica (ou pseudo-polyarthrite rhizomélique) a souvent été évoqué sur ce site, surtout du fait de cette dénomination de pseudo-polyarthrite. Voir à ce sujet les réponses  44, 71, 88, 274, 315, 353, 360, 369, 535, 579, 612, 621, 646.

Vous nous dites que, à 44 ans, vous avez tous les symptômes de la polymyalgia, sans conteste, mais vous ne nous donnez pas de détails.

En fait, contrairement à la polyarthrite rhumatoïde qui touche essentiellement les articulations des extrémités, cette polymyalgia se caractérise par des douleurs des ceintures (nuque, épaules, hanches), des raideurs, une sensation de fatigue importante. Elle est souvent liée à une artérite temporale (= artérite giganto-cellulaire = maladie de Horton) qui se manifeste sous la forme de céphalées temporales, de douleurs du cuir chevelu, d’un empâtement de cette artère temporale. Par-dessus tout, cette affection est caractérisée par une élévation très importante de la vitesse de sédimentation. Cette polymyalgia est essentiellement une maladie des personnes âgées. On dit habituellement qu’elle est rare en-dessous de 60 ans, pour d’autres au-dessous de 50 ans.

Avec le peu de renseignements dont nous disposons, nous sommes dans l’impossibilité de vous donner un avis valable. Certes, vu la rareté de cette affection à cet âge, il appartient à votre médecin d’exclure d’autres possibilités diagnostiques, avant de conclure à ce diagnostic de polymyalgia: autre rhumatisme inflammatoire, myosites, syndrome paranéoplasique etc…

La suite nous intéresse.

Complément

Et bien, les symptômes indiquent sur la définition et la description de cette pathologie se retrouvent en tous points dans mon affection (livres médicaux, sites qui décrivent cette maladie, etc). La seule chose différente, c’est l’absence de céphalées constantes et douleurs du cuir chevelu. Mon médecin est conscient de cette rârete et il m’a justement dit qu’il ne peut faire de diagnostic avant d’avoir exploré et realisé toutes les recherches et tests possibles pour déceler la raison de ce qui m’arrive.  Il  a mentionné ces maladies que vous mentionnez dans votre texte. Alors voilà, c’est que je cherche à savoir, en attendant, c’est : Y a-t-il des cas comme le mien des personnes de mon âge qui ont été affectées par ces symptômes à mon âge. Dans ce que vous avez entendu et vu par votre experience, est-ce que cela se peut ?
Merci,

Réponse

Dans notre réponse, nous avons dit que cette polymyalgia rheumatica est souvent liée à une artérite temporale. Cette liaison n’est pas du tout obligatoire. Ce qui fait la « rareté », c’est votre âge. C’est à cause de ce début précoce que, très justement, il cherche à exclure d’autres diagnostics avant de décider d’un programme thérapeutique.

Theme: 

POLYARTHRITE © 2022