Skip to Content
Polyarthrite
Réponse Appel 13
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Précédente
| Suivante

 

 

 Réponses et Commentaires à
« Appel du GVP »

 


Mot exact


Résultats par page

 

REPONSE 13

Bonjour à  tous les polyarthritiques,

Voici une lettre adressée à toutes
les jeunes femmes atteintes de polyarthrite et souhaitant avoir un
enfant!

Ma 1ére crise de polyarthrite a eu lieu 2 mois après la naissance
de mon premier garcon : ce fut un calvaire. J´ai mis longtemps à accepter mon
sort, la prise médicaments (Méthotexat). Pendant toute cette période, je
vivais de crise en crise. Puis, j´ai eu une injection de cortisone dans le
genou , changer de médicament (sels d´or , Tauredon en Allemagne), diminuer
mon temps de travail, acheter une voiture pour éviter les transports en
commun et ma vie a pris un autre tournant. Pendant presque 2 ans, j´ai jouis
d´une période de rémission et repris espoir pour réaliser mon deuxième
souhait : un deuxième enfant.

Suivie par une rhumatologue spécialisée chez
la femme enceinte (Prof.Dr. Gronilca-Ihle à buch dans le Nord de Berlin) et
soutenue par un traitement homéopathique, j´ai pu espacer les injections de
Tauredon, pour les supprimer et envisager une grossesse. Par chance, nous
n´avons pas eu à attendre longtemps. Ma grossesse s´est très bien passée,
j´étais encore plus sportive qu´avant et était préparée à toutes les crises
possibles. Bien informée, je savais toutefois que le taux de cortisol dans le
corps de la femme enceinte était très fortement élevée ce qui la protègeait
de beaucoup d´infections ou d´inflammations. La crise fortement promise après
la grossesse est arrivée 4 mois plus tard et s´était localisée dans
l´épaule gauche.

L´acupuncture m´a aidée en l´espace de 5 heures et a
repoussé ainsi la date de reprise de médicaments, je pouvais donc allaiter
mon petit Jacob jusqu´à ses 6 mois.

J´espère que mon récit aidera
beaucoup de jeunes femmes qui prennent des médicaments. Au fait, les sels
d´or est un des rares médicaments qui ne restent pas longtemps dans le corps
humain et qui ne soient pas nocifs pour l´enfant pendant la grossesse. Notre
petit garcon qui a maintenant 3 ans (le grand 8 ans) est en pleine santé.

 

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022