Skip to Content
Polyarthrite
Question 104
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Divers

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 104

mark2_2.gif

Bonjour je voudrais demander si un traitement de plaquenil pour une femme de 38
ans atteinte de lupus érythémateux dissèminé pendant un an avec une dose 2 fois
par jour avec de la cortisone et si la malade est guérie avec une VS normale
pourquoi alors faut-il lui administrer après un an de traitement une faible dose
de cortensil 0.5 par jour et une dose de plaquenil 1comprimé par jour et merci
d`avance

mark2_2.gif

Merci pour votre réponse.Mais en fait il n’y a pas eu une manifestation
dermatologique ni une atteinte rénale mais c’etait localisé et les
manifestations sont uniquement au niveau articulaires et le test Ribosomes P qui
était positif 25(<20) et après six mois le résultat est négatif ,je voudrais
demander si l’administration d’une seule dose c’est a titre préventif et est-ce
que la maladie peut s’aggraver après un an de traitement et une amélioration
bien claire et quelles sont les pourcentages du risque?


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Pour le lupus érythémateux
disséminé
(comme pour la polyarthrite rhumatoïde) il n’y a pas de schéma
thérapeutique unifié
. Le choix des médicaments, le dosage et la durée du
traitement vont dépendre des manifestations cliniques et du potentiel
inflammatoire de la maladie.

Dans votre cas, nous ne savons
pas si vous avez présenté uniquement des manifestations cutanées ou s’il y
avait également une participation des articulations et des organes internes, en
particulier du rein.

Quoi qu’il en soit, il est difficile d’affirmer
après une année d’évolution que la maladie est guérie sur la base d’un
effacement des symptômes et d’une vitesse de sédimentation normale. Seule une
surveillance des manifestations cliniques et biologiques (évolution des divers
anticorps) permettra de dire s’il s’agit d’une rémission ou d’une guérison
définitive. Dans cette période, il est donc logique de maintenir un traitement
« de couverture » à doses plus faibles.

mark2_1.gif

En comparant vos messages du 15
et du 24 avril j’en déduis que vous avez présenté uniquement des manifestations
articulaires sans aucune des autres manifestations classiques du lupus
érythémateux disséminé et avec une vitesse de sédimentation normale.

Le diagnostic de lupus
érythémateux disséminé (LED) a été évoqué sur la base d’un seul examen de
laboratoire légèrement positif.

Si vous avez présenté des arthrites objectivables,
c’est-à-dire des manifestations inflammatoires de certaines articulations, ne
pouvait-il pas s’agir d’une polyarthrite rhumatoïde débutante ? Le
traitement de Plaquenil est valable pour les deux affections. Quant au
traitement de cortisone, il n’est plus justifié s’il n’y a ni inflammation
actuelle, ni vitesse de sédimentation élevée.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022