Skip to Content
Polyarthrite
Question 118
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 118

mark2_2.gif

Bonjour,
J’ai une PR diagnostiquée en 98. Après plus d’un an de
traitement par NOVATREX (que j’ai arrêté car je ne le supportais plus), je
commence à prendre PLAQUENIL 400mg/jour.
J’ai lu ceci dans une de vos
réponses :
« Quant aux effets secondaires du Plaquenil (à 200mg par jour), ils
sont relativement modestes (allergies cutanées, anomalies sanguines, dépôts
cornéens réversibles) Les doses de 400mg administrées sur des années (plus de
trois ans) provoquent une atteinte grave de la rétine. De toute façon, s’il n’y
a pas de réponse à ce traitement après six mois, il faudrait envisager un autre
traitement de fond. « 
Cela m’inquiète, d’autant que je suis artiste
peintre !
L’atteinte de la rétine est-elle systématique au bout de 3 ans, et
est-ce réversible ?
Merci de votre réponse

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Le Methotrexate (Novatrex®) est
un traitement de fond très efficace, tout en étant maniable (effets secondaires
limités avec des contrôles biologiques précis). Ce traitement est donc
particulièrement recommandé pour les polyarthrites de gravité moyenne ou
sévère.

Le Plaquenil est actuellement
moins utilisé statistiquement que le Methotrexate car il paraît d’une
efficacité moindre, avec un taux élevé de « non répondeurs ». Ce
Plaquenil, à côté d’effets secondaires mineurs, peut provoquer des dépôts
cornéens (repérés par un examen à la lampe à fente). De plus, de façon
non
obligatoire
et pas avant trois ans de traitement à la dose de 400
mg/j., ce médicament entraîne des dépôts rétiniens non réversibles, se
traduisant par une limitation du champ visuel.

C’est la raison pour laquelle la mise en route de
ce traitement nécessite un examen ophtalmologique avant ou au début du
traitement (fond d’œil et champ visuel), puis chaque année.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022