Skip to Content
Polyarthrite
Question 218
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 218

mark2_2.gif

Depuis cet été je souffre énormément des articulations des doigts, des genoux et
du pouce de mon pied gauche. De plus des nodules sont apparus le long de mon
tibia. Le médecin m’a fait faire une prise de sang dictée par le rhumatologue
qui va me recevoir très bientôt. J’ai une arrière tante, ainsi que ma grand mère
qui sont atteintes de polyarthrite. Pourrait-il s’agir de la même chose. J’ai lu
vos divers témoignages, vous parlez des nodules rhumatoides, mais plutôt
rarement, qu’est-ce vraiment ?

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Les nodosités sous cutanées, appelées nodules
rhumatoïdes surviennent dans 10 à 25 % des cas de polyarthrite rhumatoïde. Les
formes avec nodules, qu’on qualifie souvent de polyarthrites nodulaires sont en
général plus inflammatoires et plus destructrices que les formes sans nodules
(voir réponse à la question 155).

Ces nodules sont faciles à voir et à palper,
presque toujours multiples et symétriques, le plus souvent indolores et mobiles
par rapport à la peau et aux plans profonds. Ils ont une consistance ferme ou
élastique. Leur siège d’élection est la face postérieure de l’avant-bras, à
quelques centimètres au-dessous de l’olécrane. Leur taille peut être comparée à
un pois pour les plus petits, à une noix pour les plus gros. On peut les
retrouver également, mais plus rarement au niveau des doigts, près des
articulations. Les autres localisations sont très rares (sacrum, ischion chez
des patients alités, épaule, genou).
Nous n’en avons jamais vus le long de
la crête tibiale
.

Les nodules rhumatoïdes surviennent dans les
phases actives de la maladie et sont accompagnés d’une sérologie rhumatoïde
positive.

Ces formations cutanées peuvent être confondues
avec le granulome annulaire ou avec une vascularite atypique. L’érythème noueux
peut siéger au niveau de la jambe, plutôt dans le mollet qu’au devant du tibia.
Au contraire du nodule rhumatoïde, il est inflammatoire et douloureux au
toucher. Cet érythème noueux n’est pas lié à la polyarthrite, mais il peut
avoir des causes multiples (sarcoïdose, allergie médicamenteuse, etc…).

Si les examens sanguins
n’apportent pas l’explication de ces nodules, il peut se révéler nécessaire de
procéder à la biopsie d’une de ces formations.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022