Skip to Content
Polyarthrite
Question 395
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Autres Traitements

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 395

mark2_2.gif

Atteinte de polyarthrite rhumatoïde depuis 1997, je
suis un régime depuis 1 an 1/2 (en complément d’un traitement au Methotrexate
que je suis depuis plus longtemps) supprimant les laitages et les céréales.
Depuis que je suis ce régime (de façon très stricte), je n’ai plus de crises. J’ai
constaté que si j’absorbais des produits laitiers ou des céréales (il est des
situations où il est difficile de refuser), j’avais dans les 4 à 6 jours suivants
des inflammations dans les mains et les poignets.
Comment expliquez-vous cela ?
Tout ce que je sais c’est que ma vie a changé du tout au tout.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Vous
ne nous donnez aucun renseignement sur les manifestations articulaires qui ont
conduit à poser ce diagnostic de polyarthrite rhumatoïde. Nous partons du
principe que ce diagnostic a été fondé sur les critères anamnestiques,
cliniques, biologiques et radiologiques classiques. Il serait en particulier
intéressant de savoir si dans votre cas le facteur rhumatoïde est positif, car
on trouve dans la littérature médicale quelques rares cas de « polyarthrite
allergique », dans lesquels le facteur rhumatoïde est le plus souvent
négatif.

Cette
réserve étant exprimée, nous en venons au problème des régimes (plus souvent de
privation que d’adjonction) dans la
PR. Les patients atteints de cette maladie sont souvent
tentés de rechercher une aide dans la manipulation de leur régime alimentaire.
Dans une étude personnelle portant sur une centaine de patients, nous avions
rapporté que 40% d’entre eux avaient par périodes manipulé leur régime.

D’autre
part, dans la littérature médicale, on retrouve des descriptions de cas
isolés, « anecdotiques », où tel patient remarquait une
aggravation lors de la prise d’un aliment précis ( lait, viande, produits de
conservation etc.). Panush, en l983 a traité 40 polyarthritiques par un régime
spécial excluant les produits laitiers et les additifs alimentaires. Seuls deux
d’entre eux ont remarqué une nette amélioration, alors qu’il n’y avait aucun
changement chez les autres.

Un
autre auteur a essayé d’améliorer une série de patients en leur administrant un
régime lacto-végétarien ( !), sans obtenir de changement en ce qui
concerne la douleur, la raideur et la consommation d’anti-inflammatoires.

Il
faut dire qu’il est difficile dans ce domaine d’aboutir à une certitude. Comme
dans l’expérimentation de nouveaux médicaments, il faudrait pouvoir appliquer
la méthode de « double aveugle », où ni le malade, ni le médecin ne
sait ce qui est administré. Or, le malade voit ce qu’il mange…et les essais
d’administrer sous forme de gélules le produit incriminé ( ou un placebo ) ne
sont pas faciles à conduire dans le cas particulier.

En conclusion, nous enregistrons les rares cas publiés
par des auteurs reconnus ( un cas isolé le plus souvent ), mais on ne peut pas
en généraliser la signification. Dans un cas semblable au vôtre, il serait donc
judicieux que le médecin fasse une anamnèse diététique précise et recherche une
éventuelle allergie au gluten. D’autre part, il faut rappeler que, dans la
polyarthrite plus encore que dans la population générale, un apport calcique
suffisant est à contrôler.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022