Skip to Content
Polyarthrite
Question 576
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 576

mark2_2.gif

J’ai du psoriasis depuis 2 ans. Mon dermato me dit
que j’ai du psoriasis car je prends de la cortisone. Un autre médecin (genre
médecine) me dit idem. J’ai un ami, atteint aussi de poly, qui lui aussi se
retrouve avec du psoriasis. Mon rhumatologue dit que la cortisone soigne le
psoriasis. Qui dois-je croire? J’ai cru « les majoritaires ». J’ai donc
arrêté la cortisone plutôt progressivement mais sans le dire à mon rhumatologue
et en faisant cet arrêt à ma sauce – Actuellement RAS sur la poly je gambade,
mais fatigue + des crises de tremblements. Est-ce qu’un effet secondaire de l’arrêt
de cortisone pourrait provoquer ces tremblements ou est-ce de simples crises d’hypoglycémie
par exemple?
Y-at-il des gens qui ont vu diminuer leur psoriasis quand ils ont arrêté la
cortisone????

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Si
nous avons bien compris votre message, vous prenez de la cortisone ( à quelle
dose ?) pour traiter une polyarthrite. Quant à votre ami, il se retrouve
avec une polyarthrite et un psoriasis, mais nous ne savons pas s’il prend de la
cortisone. Votre embarras provient des avis différents que vous avez reçus
concernant les relations de la polyarthrite avec le psoriasis et du psoriasis
avec la cortisone. Vous pourrez retrouver des renseignements sur ce problème en
consultant les réponses
 109, 119, 142, 180 et 346.

Essayons
de préciser les choses.

Tout
d’abord, la cortisone est un traitement suspensif de l’inflammation et non pas
un traitement de fond de la polyarthrite rhumatoïde. Dans le
psoriasis cutané, on utilise la
cortisone en
application locale, et
non pas, à ma connaissance, par voie générale.

Le
psoriasis cutané et la polyarthrite rhumatoïde sont deux affections fréquentes,
si bien qu’il pourrait y avoir une simple conjonction due au hasard. Toutefois
il est actuellement démontré qu’il existe bel et bien une
arthrite psoriasique, qui est une entité différente de la
polyarthrite rhumatoïde. Les caractères cliniques sont décrits en détail dans
les réponses précédemment citées :
oligo-arthrite
assymétrique
dans l’arthrite psoriasique, avec possibilités d’une
participation des articulations
interphalangiennes
distales
ou de toutes les articulations d’un même doigt. Cette arthrite psaoriasique est
séro-négative
alors que le facteur rhumatoïde est souvent démontrable dans
la polyarthrite rhumatoïde. Enfin, les lésions radiologiques sont différentes
dans les deux maladies. La difficulté vient du fait que les manifestations
cutanées et articulaires ne sont pas synchrones, Le psoriasis cutané peut être
limité à une seule lésion, qu’il faut savoir trouver,
il peut aussi apparaître longtemps après les manifestations articulaires.

Les
traitements de cortisone prolongés et à forte dose peuvent provoquer des
cutanées (atrophie, colorations localisées), mais nous ne savons pas qu’ils
puissent être responsables de l’apparition d’un psoriasis.

Vous
avez donc interrompu de votre propre initiative le traitement général de
cortisone institué pour votre arthrite. Nous ne savons pas de quelle dose vous
êtes partie, ni sur quelle durée s’est étalée la dégression de la dose. Si la
dose de départ était importante, ou la dégression trop rapide, on observe
habituellement des phénomènes généraux avec asthénie,
hypotension, et surtout exacerbation
des manifestations articulaires
qui avaient justifié le traitement en
question. Par contre, nous comprenons mal ces crises de tremblements.

Nous ne connaissons pas de cas où l’arrêt de la
cortisone s’accompagne d’une régression des lésions cutanés de psoriasis.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022