Skip to Content
Polyarthrite
Question 662
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 662

mark2_2.gif

Mon
mari souffre de PR depuis 17 ans. Il est sous Methotrexate depuis 2 ans. Il n’y
a pas de résultat. Le médecin nous a parlé de l’Arava. Qu’est-ce que vous nous
conseillez ? Réponse le plus tôt possible s il vous plaît. Merci

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Vous nous demandez un avis thérapeutique, alors que nous ne savons rien de l’évolution de
cette polyarthrite, sinon qu’elle dure déjà depuis 17 ans. Nous vous donnons
donc une
réponse théorique.

Il existe heureusement de nombreuses possibilités thérapeutiques, qui se sont enrichies en
1998 avec l’Arava et depuis 2000 avec les traitements dits
« biologiques ». Il résulte de ce fait qu’il y a
diverses stratégies possibles.

Le Methotrexate reste, pourrait-on dire, la clef de voûte
du traitement de la polyarthrite. La dose du médicament pourra être augmentée
si nécessaire, mais dans des limites bien précises. En cas d’échec (cet échec
est déterminé non seulement par les plaintes subjectives du patient, mais
surtout par l’évaluation précises de l’état clinique, c’est-à-dire par des
scores chiffrés), il est logique d’envisager une
association médicamenteuse, c’est-à-dire l’adjonction au
Methotrexate d’un deuxième traitement de fond.

Le Léflunomide (
Arava
) est précisément un de traitements qui peut être proposé en
association, mais ses effets secondaires doivent être surveillés . On a
recommandé d’autre part l’association du Methotrexate avec la
Sulfasalazine (Salazopyrine). Cette
association est en général mieux tolérée, mais elle est peut-être moins
efficace. Quant à l’hydroxychloroquine, toujours en association avec le
Méthotrexate, elle est certainement moins efficace.

A notre avis, le choix doit être déterminé par une
évaluation précise de l’agressivité actuelle de la maladie (évaluation
clinique, radiologique et biologique). Par-dessus tout, il faut faire confiance
à votre rhumatologue et choisir les médicaments qu’il a l’habitude d’utiliser.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022