Skip to Content
Polyarthrite
Question 745
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 745

mark2_2.gif

Bonjour, depuis plusieurs années, je souffrais d’épisodes de douleurs
articulaires, souvent résolus par des anti-inflammatoires. Je suis hyperlaxe,
avec une peau fragile, multi-entorses des pieds. Je suis hypothyroidienne et
insuffisante corticotrope. J’ai développé cet été une algoneurodystrophie du
pied droit suite à une entorse grave. En 2002, un problème au genou gauche m’a
causé une marche avec béquilles de plusieurs mois mais sans aucun diagnostic
hormis un épanchement synovial. En 2005, je suis opérée d’une hernie hiatale par
Nissen. A l’heure actuelle et depuis septembre, mes crises de douleurs
articulaires augmentent et sont de moins en moins espacées (3 semaines de crise
pour 6 semaines de calme en septembre, aujourd’hui 3 semaines de crise pour 1
semaine de calme relatif). Je suis sous Bi-Profenid 300 mg par jour. Après avoir
évoqué un diagnostic de fibromyalgie (les 18 points de Yunus sont douloureux),
j’ai reçu un traitement adapté (prégabaline + anti-dépresseurs à très petites
doses) qui ne m’a apporté aucun mieux. Je subis un déverrouillage matinal qui
dure jusqu’en fin de matinée et en période de crise, 24h/24. Les douleurs sont
atténuées par la prise d’hydrocortisone. Mes poignets et mains sont gonflés,
avec un aspect oedémateux de la base des doigts. Une scintigraphie osseuse a
révélé de multiples dégénérescences : genoux, chevilles, coudes, épaule droite
et rachis. J’ai depuis 2 ans une VS 1ère heure à 30. Dernièrement ma CRP vient de
dépasser la norme et est à 6 (norme à 5). Tests notamment Wahler-Roose et latex
négatifs. IRM de la main négative. Radio des deux mains négative et suppute un
« rhumatisme inflammatoire débutant ». Face à cette phase « transitoire », ma
question est : suis-je une polyarthritique en devenir ou ai-je un syndrôme
d’Ehlers-Danlos de type hypermobile? Ou les deux? Je vous remercie par avance
pour tout éclairement!

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Nous ne mettons nullement en doute le
diagnostic d’
hyperlaxité
constitutionnelle (ou
syndrome d’Ehlers-Danlos).
Ce diagnostic peut également être relié à l’entorse grave de la cheville
droite, compliquée d’une algo-neuro-dystrophie du pied droit.

Dans votre histoire médicale, nous relevons ensuite en
2002 un épanchement synovial du genou gauche de longue évolution (plusieurs
mois de marche avec béquille). Nous ne savons pas si une ponction avec examen
du liquide synovial a pu trancher entre un épanchement traumatique ou un
épanchement inflammatoire inaugural.

Ensuite, vous nous dites que depuis septembre vos crises de douleurs articulaires
augmentent et sont de moins en moins espacées. Le diagnostic hésite avec une
fibromyalgia, mais vous parlez bien de
crises articulaires. Et surtout vous décrivez très bien le long
dérouillage matinal, les enflures symétriques des poignets et
des mains, l’aspect oedémateux de la base des doigts.

Cette
description est très évocatrice de la phase initiale de la polyarthrite
rhumatoïde
,
où le diagnostic est longtemps hésitant, comme nous le trouvons très souvent
dans les descriptions de nos malades sur ce site.

L’élévation de la vitesse de
sédimentation depuis deux ans et de la CRP viennent apporter un argument
supplémentaire. Nous ne nous étonnons plus que le latex et le Waaler-Rose
soient négatifs (ils sont tardifs, et non obligatoires). Vous avez eu une
scintigraphie ostéo-articulaire : il ne s’agit pas du meilleur examen de
confirmation. Nous nous étonnons que cet examen ait pu montrer de
« multiples dégénérescences ». Les radiographies classiques ne
montrent pas d’images précoces. Si les données de l’examen clinique ne
suffisent pas, on peut obtenir une confirmation supplémentaire avec
l’échographie et l’IRM des mains, mais il s’agit d’examens spécialisés, de
lecture difficile.

Nous concluons : vous
avez à la fois une hyperlaxité constitutionnelle et une polyarthrite rhumatoïde
débutante. A distance, ce ne peut être de notre part qu’une supposition. Si
cela n’a pas déjà été fait, il faudrait que vous puissiez consulter un
rhumatologue spécialisé, car non seulement le diagnostic, mais aussi le
traitement sont difficiles !

 

Bonjour,

Association Suisse des Syndrome d’Ehlers-Danlos

www.swiss-eds.ch

Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022