Skip to Content
Polyarthrite
Question 78
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION
78


mark2_2.gif

bonjour, je vous écris aujourd’hui
pour vous parlez du cas de ma belle-mère elle est atteinte d’une polyartrite
invalidante, elle souffre énormément. Elle est suivie régulièrement par un
rumatologue à l’hopital Cochin, son traitement actuel est : ARAVA mais il ne la
calme pas. Elle a lu qu’il existait un nouveau traitement. Pouvez vous m’en
parler. D’avance merci.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Permettez-moi de vous dire
tout d’abord que votre belle-mère est suivie dans le service de rhumatologie
qui connaît le mieux les nouveaux médicaments de la polyarthrite. Les
possibilités thérapeutiques sont de deux ordres, si l’on se réfère
uniquement aux médicaments :

  • le traitement symptomatique de l’inflammation :
    anti-inflammatoires non stéroïdiens ou, pour les cas les plus sévères, dérivés
    de la cortisone. Ces médicaments démontrent leur efficacité rapidement, mais
    cette efficacité est transitoire, elle cesse lorsqu’on interrompt le
    traitement.
  • Le traitement dit de base ou de fond, qui a l’ambition de
    modifier le cours de la maladie. De nombreux traitements ont été proposés,
    leur efficacité est plus difficile à démontrer car elle ne s’installe que
    lentement, souvent après quelques semaines. Par ordre croissant d’efficacité,
    nous citerons les antimalariques de synthèse, la sulfasalazine et
    le Methortrexate. Ce dernier est à notre avis le plus efficace et le plus
    maniable des traitements de fond « anciens ».

Depuis un peu plus de deux
ans on a introduit le Léflunomide (Arava®).
Ce médicament a démontré, par rapport aux traitements de fond « anciens »,
une amélioration significativement plus importante des capacités
fonctionnelles, dès la 4ème semaine du traitement. Cette efficacité
est encore supérieure lorsqu’on associe l’Arava à un traitement préalable
de Méthotrexate.

Toutefois, ces possibilités
thérapeutiques ont aussi leurs limites. Certains patients répondent mal ou ne
répondent pas au traitement, et cela tout particulièrement si la maladie est déjà
ancienne.

Dans
votre question, vous évoquez la possibilité d’un nouveau traitement. Vous
faites certainement référence au groupe des médicaments anti-TNFalpha (Enbrel
®,
Remicade
®).
Vous trouverez tous les détails concernant ces médicaments en consultant les réponses
à la question 12, sur le même site.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022